Tennis Club de Prades le Lez

 

 

De Stanley Smith à Stan Smith

Pour les plus jeunes c'est une paire de tennis au design simple mais au look très branché, les plus anciens et les fans de tennis vous diront que c'est l'un des plus grands joueurs que le circuit ATP ait connu. Découvrez les deux visages de Stan Smith à travers l'une des plus belles sagas du sportwear.


Stanley Smith

Stanley Smith en action


La première chose à savoir concernant Stan Smith c'est son vrai prénom, Stanley.

Ce californien natif de Pasadena vit le jour en 1946. Dès l'âge de 13 ans il est déjà un accroc de la raquette. Il continuera sa carrière de joueur de tennis tout en poursuivant avec succès des études en finance à l'université de Caroline du Sud. Le reste de sa carrière sera jalonné de nombreuses victoires dont la première aux dépends de J. Kodes en finale de l'US Open de 1971. Il remportera ensuite le tournoi de Wimbledon en 1972 à l'issue d'une finale épique, en cinq sets contre Ilie Nastase. La même année, Smith est vainqueur de la coupe Davis après un match extrêmement disputé contre la Roumanie. Malgré la popularité dont jouissait Smith, ce n'est qu'en 1978 que sa notoriété prend une dimension planétaire.

La première chaussure technique
Durant les années 60, le tennis est encore un sport amateur. Cependant Horst Dassler, le patron d'Adidas, voit déjà en ce sport des potentialités de développement à l'échelle mondiale.

Une chaussure très technique

En observant les joueurs, il décide de lancer une paire de tennis conçue spécialement pour ce sport. Cette chaussure est fabriquée dès 1963 à Landersheim, petit village de l'Est de la France. Le produit est commercialisé à partir de 1965 sous le nom de Adidas Robert Haillet. C'est le nom d'un grand joueur français de l'époque qui deviendra ensuite capitaine de l'équipe de France de coupe Davis. La première version de cette chaussure présente déjà une multitude d'innovations pour l'époque : la semelle est efficace sur tous les revêtements, le cuir est aéré, la chaussure est cousue dans la semelle pour plus de solidité.
En 1967 l'apparition d'un dispositif de couleur verte à l'arrière de la chaussure lui offre une identité visuelle indélébile. Il s'agit en réalité du premier système de protection du tendon d'Achille dans une chaussure de tennis.

1973, le début d'une légende
En 1973 Stanley Smith signe un contrat avec Adidas. La marque aux trois bandes devient l'équipementier officiel du champion. Cependant, c'est en 1978 que Stan Smith entre définitivement dans la légende. L'Adidas Robert Haillet est rebaptisée Adidas Stan Smith et devient le plus gros best seller de l'histoire du sportwear. Même après sa carrière Stan Smith continuera la promotion de cette paire de tennis en remportant de nombreux tournois sur le circuit senior (Wimbledon 1984 et 1985, US Open 1984).

Stan et Stanley

Si lors de son lancement cette chaussure s'est démarquée par sa technicité, c'est plus grâce à la mode qu'elle est devenue culte. La Stan Smith a en effet été adoptée par le sportwear pour devenir dans les années 70 la première paire de tennis portée avec un jean. Le milieu des années 80 et l'avènement de la mode Rap et sports urbains offriront une deuxième vie à la Stan Smith qui deviendra la chaussure branchée de référence pour beaucoup de jeunes. Adidas réagira au quart de tour en déclinant le produit sous différentes couleurs et matières plus proches des tendances actuelles. Le résultat est sans précédent. En 1994, Adidas atteint la barre des 23,7 millions de paires vendues depuis le lancement. L'Adidas Stan Smith a-t-elle éclipsé le champion ou au contraire l'a-t-elle fait connaître dans le monde entier ? Ce qui est certain, c'est qu'elle reste la paire de tennis de plusieurs générations.

Par Raoul Ramdine